Le virus du preofesseur zoltan escape game
particularité de la salle Escape Game fermé
Happy Hour

Le Virus du professeur Zoltan

date du test juin 2017 | auteur Alex [ OWAG ]

12.5
3 à 6
joueurs
21 à 32
/ personne
Facile
Niveau

La team ALLeV vient de sauver l’humanité en empêchant le Virus du professeur Zoltan de détruite toute vie sur Terre. Ne nous remerciez pas, c’est tout naturel. Cette mission aux airs d’escape game, confiée par Happy Hour, n’a pas été de tout repos.

Cette mission était totalement imprévue, nous n’étions pas préparées psychologiquement à devoir vous sauver. Escape Shaker nous a envoyé cette mission vendredi soir. L’enjeu était si grand que nous l’avons acceptée. Le virus du professeur Zoltan risquait en effet d’être diffusé dans notre atmosphère et nous tuer lentement. Très lentement. Avec des saignements de l’oreille gauche, un gonflement de l’œil droit et une déchirure du poumon central. C’est moche.

La fin du virus du professeur Zoltan

L’équipe court donc jusqu’au laboratoire d’Happy Hour Escape Game dans lequel travaille le diabolique scientifique. Diantre! Le résultat est tétanisant, sa folie s’est peinte sur les murs: calculs, molécules, photographies, géométrie… mais que faisait-il ?

Nous entrons alors petit à petit dans l’esprit malade du professeur Zoltan et grâce à notre logique sans faille, nous décryptons les énigmes qu’il avait concoctées pour nous empêcher d’accéder au virus. Nous réussissons à trouver la méchante molécule, la détruire et fuir du laboratoire une quinzaine de minutes avant son retour. Nous avons eu chaud avec nos blouses blanches!

Equipe escape game professeur zoltan

Un escape game peu convainquant

Cet escape game pourrait convenir à des débutants malins, car le niveau de difficulté est intermédiaire. L’enchaînement des énigmes au sein de cette salle est linéaire, mais la présence de faux indices corse la difficulté générale de ce jeu. Lorsque nous l’avions joué, nous avions considéré que les énigmes étaient astucieuses et agréables à résoudre, mais il s’agissait d’un des premiers escape games que nous avons joué. Aujourd’hui avec le recul (plus de deux ans plus tard), nous estimons que les énigmes sont basiques. Néanmoins Happy Hour ayant fermé, ce regard contemporain n’est pas si utile que ça ! 😉

Les décors, eux aussi, n’ont pas été particulièrement convainquant. En effet, certains éléments sont grossiers et manquent de finesse : je pense par exemple aux fausses formules inscrites au gros feutre sur tous les murs. A aucun moment nous avons eu l’impression de nous mouvoir dans un véritable laboratoire. Cela dit, cette décoration un peu tape-à-l’œil peut apporter une touche « bande-dessiné » à cet univers de jeu avec quelques éléments un peu plus amusants à découvrir.

Le fonctionnement aléatoire de certains mécanismes a nui légèrement à notre session de jeu. Certaines ouvertures étaient compliquées à déclencher, rendant les manipulations laborieuses.

Feu Le Virus du professeur Zoltan

Cette salle n’existe plus aujourd’hui, néanmoins, il existe de nombreux autres scénarios sur la thématique « trouvez l’antidote pour sauver l’humanité de ce terrible virus » : vous pouvez les découvrir sur notre liste.

J’ignore si HappyHour va renaître de ses cendres, mais si cela arrive, j’espère que leurs salles apporteront plus de fun et  de sérieux dans leur game mastering. En effet, lorsque nous avions joué le scénario du Virus du professeur Zoltan, notre maître du jeu avait oublié de fermer une porte et n’apportait pas d’indices de manière équilibré.

 

Découvrez davantage Happy Hour

Lien vers interview concepteurs d escape games

Découvrez les meilleurs escape games de la région