IMMERSIA escape game Paris
ENSEIGNE D'ESCAPE GAME

Immersia

date du test 21 Rue Frédérick Lemaître, paris

2 à 5
joueurs par jeu
25€ à 60 €
/ personne selon les jeux
3
scénarios proposés

auteur Virginie [ OWAG ]

Immersia se situe dans le 20ème arrondissement de Paris, près du métro Jourdain, et propose trois scénarios Mission Evolvis, Les ferrailleurs de l’espace et Le Temple perdu de Cthulhu.

Les salles de briefing sont dédiées aux scénarios joués : ambiance garantie avant même le début de votre partie. Pour Mission Evolvis nous nous sommes retrouvés dans une grande salle de réunion, blanche et assainie. Vous pourrez grignoter quelques bonbons et boire des sodas avant de vous laver les mains avec une solution hydro-alcoolique.

Vous pourrez y développer l’usage de vos sens dans une aventure rocambolesque lors de la « Mission Evolvis, », réveiller des monstruosités oniriques dans « Le temple perdu de Cthulhu » ou monter à bord d’une capsule steampunk dans le scénario « Les ferrailleurs de l’espace – aventure Steampunk ».

Immersia nous parle d’escape game

Frederic, le Grand Ancien d’Immersia, nous présente son enseigne à travers une interview passionnante et remplie d’humour !

Quelle est l’équipe mystérieuse qui se cache derrière Immersia ?

Je suis Fred, Geek touche-à-tout, aujourd’hui porteur du projet, accompagné de plusieurs passionnés des univers ludiques. A Immersia, je suis le Grand Ancien, administrateur et architecte des dimensions. Laurent est notre chef des armées (de Maître du Jeu). Vivien est le Grand Chambellan, ambassadeur troubadour itinérant. Enfin il y a Nader, Maître des Arcanes, notre hacker au grand coeur et community manager. Et bien sûr nos Maîtres du jeu, minions comme tout.

Quand est née ton enseigne et comment t’est venue l’envie de créer un
escape game ?

Nous avons créé Immersia avec Clovis en 2017 sur un désir mutuel d’entrepreneuriat, une passion partagée pour le jeu. Lui, la mise en scène puisqu’il évolue en parallèle dans le milieu cinématographique, moi, de la scénarisation, en tant qu’écrivain amateur de Science Fiction. Nous n’en avions alors pas fait énormément, mais la génèse d’Immersia était déjà de transcender le genre à plusieurs niveaux pour créer notre propre style. Je parle toujours d’ « aventures » et de « scénarios », jamais de « salles » ou de « jeux ». Et je pense que nous avons tenu cet objectif.

Qu’est ce qui te plait dans ce concept de jeu ?

Mon moteur numéro 1, et de loin, c’est immerger les gens, leur faire vivre des émotions, les entendre rire, crier, pleurer parfois ! C’est l’essence même de ce qui fait, à mon sens, le succès des Escape Games : s’évader ! J’aime créer des univers et voir les gens oublier leur quotidien pour s’éclater.

As-tu joué beaucoup d’escape game toi -même ?

Une petite trentaine, peut-être ?

Pour la conception de tes salles, fais-tu appel à des entreprises extérieures ?

Non, 100% maison ou avec l’aide d’amis 🙂
Une partie du gros œuvre, les décors, l’électronique, et la 3D sont externalisés. Pour le Game Design, les énigmes, l’ambiance visuelle, sonore et lumineuse, et le jeu de rôle, qu’on veut cohérents, c’est maison !

Si tu as travaillé avec des collaborateurs, peux-tu nommer les décorateurs/game designer/concepteur à qui tu as fait appel ?

Marie Marchal a travaillé sur la déco d’un magnifique Terrarium. Dédicace aux Glandus qui ont contribué à plusieurs éléments d’énigmes et de contexte des « Ferrailleurs de l’espace ». Jean-Stéphane Beetschen nous a modélisé de jolies scènes dynamiques sous Unity !

Comment as-tu choisi les thématiques de tes salles ? As-tu des influences littéraires, cinématographiques, ou “gaming” ?

Le mystérieux, le fantastique, la science fiction sont mes influences pour les univers.

Pour le Temple perdu de Cthulhu, pêle-mêle : Lovecraft, Indiana Jones, Tomb Raider, Uncharted, Myst, les chevaliers de Baphomet.
Pour Mission Evolvis : bienvenue à Gatacca, 1984, soleil vert, 3%, mais aussi Bayer-Monsanto, les lobbies et le monde qu’ils nous façonnent.
Pour Les ferrailleurs de l’espace : Jules Vernes, le cinquième élément, avatar, Enki Bilal, la BD Sillage, Battlestar Galactica.

Et si j’avais le portefeuille de Manu Chao, je ferai une salle dans un univers du jeu Diablo sur 3 étages avec des énigmes très réalistes basées sur les tortures des Enfers de la Grèce Antique et de Dante, et je finirai probablement en prison.

 

IMMERSIA ENSEIGNE escape game PARIS LOCAUX

 

Peux-tu décrire les choix que tu as fait pour orienter le game mastering ?

Il est primordial chez nous où de multiples interventions sont venues étoffer nos aventures au fil du temps. Les Game masters disparaissent après 5 minutes de brief et laissent place à leur alter-egos acteurs. Pas question pour nous d’attendre 15 minutes pour donner des indices. Autant que faire se peut, ce sont des personnages qui vivent l’aventure avec vous et vous aident de la manière la moins intrusive possible. Ils improvisent et créent leurs propres mini-histoires et micro-évenements. Ce sont de véritables maîtres du jeu.

A quoi accordes-tu le plus d’importance dans tes salles : La fouille, la manipulation ou la réflexion ?

On essaie d’avoir à la fois un équilibre et une intrication entre les 3 dans les énigmes. Mais il faut y ajouter le prépondérant jeu de rôle à Immersia, qui n’est pas là juste pour l’animation: les joueurs DOIVENT faire certaines interactions, sans quoi ils ne peuvent pas avancer ! Chacun des 4 plait à des profils de joueurs différents.

As-tu une anecdote drôle sur l’une de tes salles ? 

Allez, n’en choisissons que deux ! Quelqu’un s’est un jour enfui de Mission Evolvis en évitant la sécurité (les Maîtres du jeu) pour courir dans la rue puis… sauter dans un taxi pour fuir. La plus belle évasion que l’on ait eu !

Et la fois où un groupe manque de perdre car il leur manque un objet pour terminer le Temple perdu de Cthulhu… Je commençais à douter de l’avoir bien replacé, jusqu’à ce qu’à une minute de la fin, un des joueurs comprenne la fourberie de son collègue qui avait décidé de planquer ledit objet, car en tant qu’adorateur, il voulait voir Cthulhu
gagner !! Après bataille et ceinturage de l’individu par les autres aventuriers, ils ont fini par s’en sortir !!

Des changements ou nouveautés prévus en 2019 ?

On va continuer à faire évoluer notre concept. On est ambitieux. 2019 ? … Seul Bran Stark connait la date.

 

Pour encore plus d’informations, nous vous invitons à aller faire un tour sur le site de Immersia
et à découvrir nos chroniques ci-dessous :

 

Les escape games de Immersia Paris