Lock Academy ESCAPE GAME ENSEIGNE Logo
ENSEIGNE D'ESCAPE GAME

Lock Academy Sébastopol

date du test 131 bd sebastopol, paris

3 à 6
joueurs par jeu
24€ à 32 €
/ personne selon les jeux
7
scénarios proposés

La Lock Academy se hisse souvent en haut de l’affiche et des tops 5 de nombreux sites. Rien d’étonnant cette école de détective est prestigieuse et c’est au travers de 7 scénarios que vous allez découvrir tous ses secrets et personnages. C’est bien plus qu’un escape game !

Voici une interview de Romain SANTIAGO, co fondateur de la Lock, qui nous présente son enseigne

Qui est derrière Lock Academy ? Pourriez vous présenter l’équipe ?

Derrière la Lock Academy, il y a un grand homme, un homme fabuleux, le meilleur de tous : le Professeur Lock ! Plus sérieusement, la Lock Academy a été créée par Laurent et moi-même, et nous étions seuls durant les premiers mois. Depuis, des nouvelles enquêtes ont vu le jour et nous sommes maintenant plus d’une vingtaine au sein de l’équipe ! En marge du suivi et de l’accueil des joueurs, les membres de l’équipe occupent souvent d’autres tâches très variés entre la conception d’énigmes, la maintenance ou encore la communication. D’ailleurs, il n’y a pas de profils types à la Lock Academy Paris, à part la passion des jeux que nous partageons !

Quand est née votre enseigne et comment vous est venue l’envie de créer un escape game ?

La Lock Academy Paris a ouvert en octobre 2015 avec les enquêtes Très Cher Lock et Un Crime Presque Parfait à proximité de Châtelet-Les Halles, puis a ouvert un nouveau lieu boulevard de Sébastopol en juin 2018. Nous avons commencé à travailler sur la création d’un Escape Game dès l’été 2014 ! Ensuite, nous avons dû réfléchir à notre concept, à nos énigmes, trouver une banque et des proches prêts à nous soutenir et enfin à local commercial. Probablement l’une des enquêtes les plus dures que nous avons eu à mener. Avec Laurent, c’est notre goût pour l’écriture de scénario qui nous a réunis. L’espace game n’a finalement été qu’un prétexte pour donner vie à cette passion.

Avez-vous fait beaucoup d’escape game vous -même ?

Sans trop avoir tenu les comptes, je dois avoir fait plus d’une centaine de salles ; que ce soit en France mais aussi à Londres, Amsterdam, Budapest ou encore Tokyo. Ça commence à faire pas mal, mais ce n’est rien en comparaison avec certains membres de l’équipe qui en ont fait plusieurs centaines. Quand je parlais de passion pour le jeu, on peut même l’élever à l’état de religion pour plusieurs d’entre-nous ! Pour ma part, ce qui me plait le plus dans l’escape game, c’est tout simplement de passer un bon moment avec mes proches. D’évoluer dans un environnement inédit qu’on découvre ensemble et qui nous amuse.

Pour la conception de vos salles, qu’est-ce qui est fait maison ?

L’intégralité de l’écriture des scénarios, le suivi de conception des mécanismes et l’évolution progressive de nos énigmes sont made in Lock Academy Paris. Pour la conception des mécanismes de jeu et de décors, nous nous sommes appuyés sur des artisans talentueux tels que Labsterium et Magictech pour la partie jeu, MAPS Architecture et L’Usine à 5 Pattes pour la partie décoration. Leur niveau d’expertise nous a permis de proposer des expériences toujours plus immersives !

Comment avez-vous choisi les thématiques de vos salles ?

Forcément, entre notre thème global d’école de détectives et le fait que notre personnage récurrent est le Professeur Lock, avec sa fille qui s’appelle Cher Lock, les références à l’univers de Sherlock Holmes sont multiples à la Lock Academy ! Le Casse du Siècle va très loin dans ce domaine puisqu’on y retrouve des reliques de grands détectives de la littérature ou du cinéma. A part ça, nos salles sont truffées de références à la pop culture, que ce soit par des énigmes, des objets, de la musique. De OSS 117, à Retour vers le futur en passant par Gold ou Inception, il y en a pour tous les goûts !

 

LOCK ACADEMY ENSEIGNE ESCAPE GAME PARIS LOCAUX

 

Comment vous est venue l’idée de créer une histoire qui lie les salles ?

Comme je l’ai évoqué auparavant, notre envie de développer des histoires a été l’un des principaux moteurs à la création de la Lock Academy. Dans notre esprit, il était tout simplement impossible de faire autrement ! Comme notre approche était de créer des enquêtes, le côté détective nous a très rapidement semblé aller de soi, puis c’est en assemblant des concepts et des jeux qui nous plaisaient et que l’on trouvait fédérateur tels que le Cluedo ou encore Harry Potter que le reste des pièces du puzzle s’est assemblé. Tout s’est fait très progressivement.

Pourriez vous décrire les choix que vous faites pour orienter le game mastering ?

Avant tout, nous avons souhaité faire que les interactions entre les Game Masters et les joueurs soient les plus immersives possibles. Lors de l’accueil ou à la fin du jeu, nous ne sommes jamais « juste » maître du jeu mais élèves de la Lock Academy ou encore assistants ou assistantes du Professeur Lock. Durant le jeu, c’est souvent le Professeur Lock qui intervient lui même. Son aide apparaît donc d’autant plus légitime puisqu’il est logique qu’il souhaite la réussite de l’enquête !

A quoi accordez vous le plus d’importance dans vos salles : La fouille, la manipulation ou la réflexion ?

Tout dépend de l’enquête ! D’ailleurs, chacune de nos salles est définie par ces caractéristiques sur notre site internet et il y a de vraies différences. Point commun entre toutes nos enquêtes, il y a toujours une réelle part de réflexion, ce qui parait indispensable lorsque l’escape room n’a pas pour but de s’échapper mais de résoudre une enquête. Qui dit enquête, dit histoire, dit effort de réflexion.

Quel est le petit plus de votre enseigne ?

Indépendamment de l’univers commun et de l’aspect enquête des différentes salles, notre petit plus est l’importance que l’on essaye de porter aux détails de l’histoire. Peut-être qu’un joueur sur 100 fera attention à la petite blague dans un article ou une vidéo, ou à l’objet insolite placé dans la salle. Mais, lorsque c’est le cas, ça ajoute un plaisir supplémentaire à son expérience. Rien que pour ça, on sait que cet ajout n’a pas été fait pour rien !

Auriez vous une anecdote drôle sur l’une de vos salles ? 

Arf, c’est toujours difficile de sortir une anecdote du lot plutôt qu’une autre. Lorsqu’on a commencé à mettre en place l’enquête Le Casse du Siècle, et notamment à fixer des tableaux au mur du musée de la Lock Academy, on s’est rendu compte que le mur était vraiment très très très dur à percer. Puis rapidement, on a compris : la Lock Academy Châtelet est voisine d’une banque et ce mur était mitoyen avec leur salle des coffres ! C’est d’ailleurs pour ça qu’on a finalement décidé d’appeler cette enquête Le Casse du Siècle !

Des changements ou nouveautés prévus en 2019 ?

Avec 3 énigmes et l’ouverture de la Lock Academy Sébastopol en 2018, nous ne prévoyons pas de nouvelles enquêtes cette année à Paris. Malgré tout, nous travaillons sur l’amélioration de nos enquêtes existantes et proposons à présent une version indoor de l’énigme sur tablette Opération Mindfall pour des grands groupes d’entreprise. Par ailleurs, une énigme 100% inédite devrait ouvrir d’ici à la fin de cette année à Toulouse. A Paris, le panel des enquêtes devrait s’élargir encore un peu en 2020 ! Encore un peu de patience donc !

 

Pour encore plus d’informations, nous vous invitons à aller faire un tour sur le site de la Lock Academy/a>
et à découvrir nos chroniques ci-dessous :