Lockout escape game
ENSEIGNE D'ESCAPE GAME

Lockout

date du test 79 Deuxième Avenue, 06600 Antibes

2 à 5
joueurs par jeu
20€ à 35 €
/ personne selon les jeux
6
scénarios proposés

auteur Virginie [ OWAG ]

Lockout est une des premières enseignes d’escape game des Alpes-Maritimes. Depuis sa première salle sherlocked, elle grandit au fil des années et compte aujourd’hui 5 salles (et un escape game mobile). Chacune d’entre elles est pensée et développée sur un modèle différent afin de proposer aux joueurs des aventures variées à chaque venue. Marco, l’un des gérants, nous a expliqué le souci qu’ils ont de ne pas se répéter, et pour l’instant, les deux salles que nous avons faites, nous le prouve largement. Que ce soit au niveau de la thématique que du développement du jeu en lui-même, les escape games Sherlocked et Lisa sont radicalement différents.

Située sur les hauteurs d’Antibes, Lockout a un parking privatif pour les personnes motorisées et, pour les piétons comme nous, des bus partant de la gare d’Antibes vous y mène en moins de 30 minutes. Vous pourrez y manger des bonbons en attendant que votre jeu commence, et acheter des boissons froides et du café à petit prix.

Voici une interview du Marco qui nous présente son enseigne

 

Qui est derrière Lockout ? Pourriez-vous présenter l’équipe ?

Nous sommes un groupe de 4 amis d’enfance. Trois sont sur place et salariés de l’entreprise (Cyril, Pierrick, Moi-même) et un habite à Paris et ne travaille pas sur place avec nous (Antoni). Pour nous qui sommes sur place, nous avons des rôles bien précis : Cyril est infographiste et s’occupe de la charte graphique de notre entreprise ; Pierrick est ingénieur son et élabore en partie les scénarios des salles, et moi-même, je m’occupe de la partie administrative de l’entreprise, ainsi que de la partie technique/travaux. Nous avons également une casquette de game master au quotidien.

Quand est née votre enseigne et comment vous est venue l’envie de créer
un escape game ?

En novembre 2014, au cours d’un voyage tous les 4 à Londres, nous avons testé un escape game, nous sommes tombé amoureux du concept et nous avons décidé d’en monter un ensemble. On avait enfin la fameuse idée de l’entreprise entre potes et on allait pas la lâcher. Antoni avait un travail important et ne pouvait pas travailler avec nous, en revanche Cyril, Pierrick et moi, nous étions à des fins de parcours professionnels pour des raisons diverses et variées. Nous donc avons sauter sur l’occasion.

Quels éléments vous séduit dans ce concept de jeu ?

L’immersion, les énigmes, le travail collaboratif, le chrono, un peu tout quoi.

Avez vous fait beaucoup d’escape game vous -même ?

Pas beaucoup avant de créer nos salles. Au moment où nous avons ouvert notre 5ème salle (Mai 2018), nous avions fait environ 3-4 escape games seulement. C’est une force finalement, car cela nous a permis de créer des salles très originales et différentes les unes des autres (d’après les nombreux retours de nos joueurs). Depuis mai 2018, on a dû en faire 5-6 en plus, donc nous avons une expérience de 10 salles en gros. Ce qui reste très peu quand je discute avec mes confrères.

Pour la conception de vos salles, faites vous appel à des entreprises
extérieures ?

Non, nous faisons absolument tout nous-même. Nous démarrons d’une feuille blanche, nous élaborons un scénario, un thème et nous commençons les travaux, mécanismes, déco, etc… Tout de A à Z.
Tout est fait maison à 100%

 

LOCKOUT ENSEIGNE ESCAPE GAME ANTIBES

 

Comment avez vous choisi les thématiques de vos salles ?

Il y a plusieurs critères qui nous conduisent à choisir un thème. Nous avons nos préférences bien sûr, mais pas que. Nous avon

s une entreprise avec 7 salariés, donc le but reste de faire du chiffre d’affaire, mais jamais au détriment des joueurs. Nous devons contenter des groupes plus ou moins nombreux, des groupes qui préfèrent se répartir les tâches, d’autres qui préfèrent rester ensemble. Des thèmes très marqués geek, comme par exemple la salle Europa, ont moins de succès que Sherlocked, qui est un thème beaucoup plus universel. Le tout est de rester original dans nos thèmes, qu’ils n’existent pas dans notre département, et qui nous plaisent également. Ce n’est pas si évident que ça finalement !

Pourriez vous décrire les choix que vous faites pour orienter le game mastering ?

Nous avons décidé de former une équipe de game masters solide. Nous avons privilégié le confort au travail, nos employés sont tous en CDI, nos salaires sont plutôt hauts par rapport à la concurrence, nous fournissons des avantages en plus, comme la mutuelle gratuite, des plats tout prêt disponible midi et soir, boissons à volonté, etc. Nous privilégions ce fonctionnement plutôt qu’un nombre conséquent de mi-temps ou job étudiant, ce qui ne favorise le sérieux des employés.

A quoi accordez vous le plus d’importance dans vos salles : La fouille, la manipulation ou la réflexion ?

Cela dépend de la salle surtout. La fouille peut être plus ou moins présente suivant les salles. Dans tous les cas, nous essayons de proposer une manipulation dans chacune des salles, et une part belle à la réflexion. Nous préférons une salle difficile plutôt que facile.

Quel est le petit plus de votre enseigne ?

Le choix, l’originalité et l’homogénéité des salles. Nous avons 5 salles et nous devons avoir pas loin de 20% qui préfère Sherlocked, 20% qui préfère The Room, 20% qui préfère Europa, etc. C’est ce que nous voulions avant tout. Notre but n’est pas de faire des salles meilleurs les unes par rapport aux autres, mais plutôt des salles très différentes, très clivantes peut être mais surtout originales.

Auriez vous une anecdote drôle sur l’une de vos salles ?

Il y a 3 ans, 3 prêtres en habit de prêtres réservent et jouent la salle The Room, l’hôpital abandonné… Assez flippant à travers les caméras du maître du jeu !

Des changements ou nouveautés prévus en 2019 ?

Oui bien sur, 2019 a déjà apporté quelques nouveautés et nous continuons là dessus.
Nous avons lancé en avril, une formule anniversaire pour les 7-12 ans : www.lockoutgame.fr/anniversaire/
Nous travaillons également pour étoffer notre gamme d’escape games à domicile pour les entreprises : nous avons déjà Mystère à Broadway qui est une véritable mini salle d’escape game, avec cloisons, déco, etc. Idéal pour les salons ou des évènements entreprises. Et là, nous travaillons sur une deuxième solution, plus légère, moins coûteuse, ou le but est de désamorcer une bombe dans une valise que nous pourrons livrer à tous nos clients professionnels.
Et toujours fin 2019, nous travaillons sur notre 6ème salle sur le roi Arthur, hommage à la série Kaamelott, mélange de quête du Graal et d’humour un peu décalé. Espérons que cela plaise !

 

Pour encore plus d’informations, nous vous invitons à aller faire un tour sur le site de Lockout
et à découvrir nos chroniques ci-dessous :

 

Les escape games de Lockout