SQY ESCAPE GAME ENSEIGNE
ENSEIGNE D'ESCAPE GAME

Sqy Escape

date du test 5 Place Paul Claudel, Montigny-le-Bretonneux

3 à 6
joueurs par jeu
20€ à 30 €
/ personne selon les jeux
3
scénarios proposés

auteur Virginie [ OWAG ]

Sqy Escape est une enseigne très jeune, en effet, elle a ouvert ses portes vers d’autres mondes en 2018.

Elle propose trois Escape Games de niveaux différents. L’enseigne permet donc aux joueurs aguerris ainsi qu’aux familles de venir affronter le Chrono !

Voici une interview de Mathieu qui nous parle de son aventure Sqy Escape.

Qui est derrière Sqy Escape ? Pourrais-tu présenter l’équipe ?

Nous sommes une équipe de 5 personnes répartis entre la semaine et le week-end. Aucun d’entre nous n’avait été game master auparavant mais certains avait déjà une première expérience dans le mastering avec le jeu de rôle !
La plupart était d’ailleurs novice en terme de pratique d’escape game, mais depuis les choses ont beaucoup changé et nous sommes tous des fans !

Quand est née votre enseigne et comment vous est venue l’envie de créer
un escape game ?

Nous avons ouvert en mars 2018 après plus de 2 ans de préparation. Au départ, l’idée était d’ouvrir en franchise pour profiter d’un accompagnement et de la force d’une enseigne dont le concept est déjà testé et rodé. Mais malheureusement, cela ne s’est pas vraiment bien passé, et je me suis dit qu’il valait mieux suivre l’expression : « on n’est jamais mieux servit que par soi-même ». Du coup, j’ai créé ma propre enseigne !

L’envie de lancer un tel projet est une combinaison de plusieurs facteurs. La découverte du concept, par hasard avec des amis, que j’ai immédiatement adoré et une envie de reconversion après avoir enchaîné plusieurs CDD sans vraiment trouver ma place dans le secteur d’activité ou je souhaitais évoluer (la communication en l’occurrence).

Qu’est-ce qui vous plait dans ce concept de jeu ?

L’idée de pouvoir donner aux joueurs l’illusion d’être dans un autre environnement en franchissant simplement le seuil d’une porte, c’est génial ! Je suis aussi fan des mécanismes qui se cachent dans les rooms. La possibilité de déclencher quelque chose en manipulant un objet ou un élément dans une pièce, j’adore ça !

Avez-vous fait beaucoup d’escape game vous-même ?

Je n’ai pas joué autant que je le souhaiterais, mais oui, bien sur. Avant le début du projet, j’ai voulu voir jusqu’où pouvait aller la créativité de certaines enseignes, et je n’ai pas été déçu !
Aujourd’hui nous en faisons régulièrement avec l’équipe, cela nous permet de voir ce qu’il se fait ailleurs , comment les autres escape sont gérés. Ce n’est pas de l’espionnage, nous avons tous une façon de fonctionner différente, mais cela permet de s’inspirer, sur les salles, mais aussi le game mastering ou l’accueil des joueurs,…

Pour la conception de vos salles, qu’est ce qui est fait maison et qu’est ce qui est sous traité ?

Nous avons travaillé avec la société Escape Box qui propose des scénarios clés en mains.
Cela peut apparaître comme une solution de facilité, mais je ne me sentais pas capable de créer une room seul et je souhaitais le meilleur rendu possible pour mes salles. Aujourd’hui je ne regrette pas, mais l’envie de créer ma propre salle est toujours présente !

 

SQY ESCAPE ENSEIGNE ESCAPE GAME LOCAUX

 

Comment avez-vous choisi les thématiques de vos salles ? 

C’est la thématique qui m’a influencée. Je voulais quelque chose de différent qu’une simple enquête dans un bureau ou une évasion de prison.

Côté immersion et game mastering, pourriez vous décrire les choix que vous faites pour orienter le game mastering?

Nous avons créé des espaces de briefing en rapport avec chaque room, cela permet d’immerger les joueurs dès leur arrivée.
Nous ne portons pas de déguisement ou d’accessoires, mais chacun joue un personnage en rapport avec la salle qu’il gère. Nous essayons de créer une relation avec l’équipe, nous faisons partie intégrante de la bande mais que c’est à eux de faire le plus gros du travail !

A quoi accordez vous le plus d’importance dans vos salles : La fouille, la manipulation ou la réflexion ?

Cela dépend de chaque salle. Notre salle pour débutants est davantage axée sur la fouille, quand le niveau au dessus est plus orienté manipulation et le plus dur sur la réflexion.
C’est un avantage pour nous, les joueurs qui viennent faire plusieurs salles vont toucher un peu à tout. Cela leur permet d’avoir une idée de ce qu’ils préfèrent.

Quel est le petit plus de votre enseigne ?

Nous avons trois salles qui peuvent accueillir tous les types de publics. Aussi bien les novices qui découvrent le concept que des joueurs aguerris.
Que vous aimiez la fouille, la manipulation ou la réflexion, nous avons une room pour chaque préférence.
(Et aussi l’humour !)

Vous proposerez très prochainement des scénarios d’escape game en VR. Pour vous, qu’apporte la réalité virtuelle dans le monde de l’escape game ? Et comment avez-vous choisi vos scénarios ?

Elle offre de nouvelles opportunités techniques en ne limitant plus l’espace à une salle mais à tout un univers.
Elle renforce la communication et la cohésion dans l’équipe, plus que dans une salle physique.
C’est aussi un signe de la transformation des escape games. Les salles remplies de cadenas sont plus rares et les joueurs attendent et veulent voir autre chose. La réalité virtuelle, qu’elle soit intégrée dans une salle ou une salle en elle même, offre cette possibilité.

Des changements ou nouveautés prévus en 2019 ?

Nous ouvrons donc fin mai une salle en réalité virtuelle (VR) avec 3 jeux disponibles, pour des groupes de 2 à 6 joueurs :
-Bow Island et Propagation qui sont plus des jeux d’arcade
-On Mars qui se rapproche le plus de l’escape game

Nous avons organisé une première murder party en mars et nous reconduirons l’opération en juin et peut-être plus tard dans l’année !

 

Pour encore plus d’informations, nous vous invitons à aller faire un tour sur le site de Sqy Escape
et à découvrir nos chroniques ci-dessous :

 

Les escape games de Sqy Escape