Logo The Hostel
ENSEIGNE D'ESCAPE GAME

The Hostel

date du test 31 Rue Pacaris, 33400 Talence

4 à 8
joueurs par jeu
26 € à 43 €
/ personne selon les jeux
2
scénarios proposés

auteur Virginie [ OWAG ]

The Hostel est un hôtel très particulier. Lorsque vous y réservez une chambre, vous ne saurez pas trop à quoi vous attendre, le jour où vous y entrez.

Cette enseigne d’escape game est un incontournable de la région : ses salles sont très originales et incroyablement immersives ! Elle a d’ailleurs gagné un escape game awards en 2019, celui de la meilleure enseigne d’escape game de Nouvelle Aquitaine.

 

Rémi, co-gérant de The Hostel nous présente son enseigne en répondant à nos petites questions :

Qui est derrière The Hostel ? Pourriez vous présenter l’équipe ?

The Hostel a été créé en 2017 par Rémi MOREL et Adrien GRIMAUD, deux amis qui ont fait de l’escape game leur projet de reconversion professionnelle.
Entouré d’une équipe de professionnels pour les travaux (décors, gros oeuvre, électricité et mécanisme) notre volonté était d’être totalement indépendants dans la création d’un univers original et novateur.
The Hostel a ouvert ses portes en Novembre 2017, et c’est en Juin 2018, suite aux bons résultats de la société et à sa notoriété montante que nous avons pu embaucher les premiers game masters. Aujourd’hui encore, la plupart d’entre eux évoluent à The Hostel et sont devenus des éléments incontournables de cet escape game.
Je pense notamment à Morgane BENEY et Caïs MADOUNARI.

 

Comment vous est venue l’envie de créer un escape game ?

Adrien et moi avons découvert les escapes games lors d’un enterrement de vie de garçon en Juin 2016. Nous avons passé un moment mémorable, mais en fervents amateurs de jeux et d’histoires nous avons trouvé des choses à redire sur les scénarios et leur cohérence. Nous avons, à l’occasion d’un 31 décembre, créé un escape game éphémère dans le hangar d’un ami pour faire une surprise.
Nous nous sommes beaucoup amusés à le réaliser et nos amis ont été conquis.

Nos métiers commençant à nous lasser (kiné osteo pour Adrien et Technicien dans l’aéronautique pour moi), nous avons sauté le pas en fin de premier trimestre 2017, et quitté nos métiers.

 

Qu’aimez vous dans ce concept de jeu ?

Ce qui est génial dans l’escape game, c’est de remettre le joueur au centre de l’action. Aujourd’hui, la plupart des jeux nous proposent une interface informatique ou de plateau. Mais je ne crois pas connaitre un jeu mettant matériellement le joueur à l’intérieur du jeu. C’est un bon compromis entre le cinéma et le jeu.
La recette est réussie quand l’escape game nous fait mettre entre parenthèses nos vies le temps d’une heure.

 

Et de votre côté, avez vous fait beaucoup d’escape game ?

Nous avons du jouer entre 30 et 40 salles chacun je pense.

 

vue porte de the Hostel talence enseigne Escape Game

 

 

Pour la conception de vos salles, c’est fait maison ou avez vous travaillé avec des collaborateurs ?

L’histoire et les énigmes ont été créées par nous.
Nous avons sous traité les corps de métier que nous ne maîtrisons pas.
Nous avons été aidés par M. Erwan LEROUX et M. Loïc CASCARINO qui sont décorateurs de cinéma et ont créé un décor bluffant qui sublime nos salles.
M. EMRAH ERMED et son entreprise 2EP nous ont apporté un travail fantastique sur tout le gros oeuvre.
M Antoine JEAN et sa société La Fabrique à Méca a réussi à réaliser nos idées les plus folles.

 

Pour le choix des thématiques de vos salles, avez vous des
influences littéraires, cinématographiques, historiques ?

Ce processus a été assez long, nous avons eu de nombreuses idées qui sont parties à la poubelle.
Stephen King a été une influence assez impactante, sans pour autant que nous nous soyons réellement appuyé sur ses écrits.

 

Et comment vous est venue de l’idée de créer cet univers particulier qui lie les salles ?

Nous avons surtout envie de créer un univers qui dépasse les murs des salles. Afin de donner de la profondeur aux histoires.
Nous estimons que la cohérence est le ciment de l’histoire, et qu’un petit écart peut suffire à désorienter un joueur et à lui rappeler qu’il est dans une salle de jeu et donc casser l’ambiance que l’on souhaite imposer.

 

Pourriez vous décrire les choix que vous faites côté game mastering ?

Chez nous, le Game Master a un lien constant avec les joueurs et fait directement partie de leur aventure. Il intervient pour les guider à travers un personnage qui a son rôle à jouer dans l’histoire.

 

Question volontairement très vague : A quoi accordez vous le plus d’importance dans vos salles entre la fouille, la manipulation et la réflexion ?

Il est difficile de répondre à cette question, je pense que ces trois éléments doivent être invisibles aux yeux du joueur.
On doit réussir à les maquiller et les introduire dans une histoire, une intrigue, un déroulé qui a du sens et vous raconte quelque chose.
Après, un escape game ne fera jamais l’unanimité, chaque joueur s’épanouit différemment, mais à mes yeux, la fouille, la manipulation et la réflexion doivent co-exister avec une histoire prenante.

 

Quel est le petit plus de votre enseigne ?

Sans surprise: l’histoire !
Nous avons voulu proposer un univers étoffé au travers duquel les joueurs pourront aller au delà de simples étapes de jeu et avoir une vraie réflexion sur le déroulé de la salle. Chacun pourra aller de son argument pour convaincre les autres joueurs de la façon d’aborder les événements.

 

gros plan lampe the Hostel talence enseigne Escape Game

 

 

Auriez vous une anecdote drôle sur l’une de vos salles ?

J’ai le souvenir d’une équipe qui était venue jouer il y a longtemps. Tous les joueurs étaient italiens et seulement un parlait couramment français.
J’ai eu très peur, car nos salles ne sont qu’en français et l’échange avec le game master est comme je vous l’ai dit, très présent.
Ils ont réussi à s’en sortir incroyablement bien, même si nous avons eu quelques passages ou le joueur bilingue devait traduire toutes les idées de ses amis pour que je comprenne où ils en étaient dans leur réflexion.
A la fin, ils ont clos la salle sur une danse traditionnelle italienne. Je n’ai pas tout compris mais ça a magnifiquement terminé la soirée.

 

Des changements ou nouveautés sont prévus en 2019 ?

Pas pour le moment, en effet nous avons déjà agrandi nos deux salles de jeu fin 2018.
Elles font désormais plus de 60m² chacune et proposent des parties pouvant dépasser l’heure. En effet, ce n’est pas juste la montre qu’il faut vaincre chez nous.

 

Pour encore plus d’informations, nous vous invitons à aller faire un tour sur le site de The Hostel
et à découvrir notre chronique ci-dessous :

 

Les escape games de The Hostel