HORRIFIK ENSEIGNE ESCAPE GAME SERVON LOGO
ENSEIGNE D'ESCAPE GAME

Horrifik

date du test Rue de l'Ormeteau, 77170 Servon

2 à 4
joueurs par jeu
25€ à 45 €
/ personne selon les jeux
1
scénario proposé

auteur Virginie [ OWAG ]

Horrifik se définit comme un « scary game », le tout premier en France.

Et pour cause, c’est un peu plus qu’un escape game d’horreur, car vous serez enfermés dans un labyrinthe obscur envahi de monstres. Pour en sortir (vivants), vous aurez à résoudre des énigmes et surtout à leur échapper !

 

Nous leur avons posé quelques questions afin d’en apprendre plus sur ce concept hors du commun :

 

Qui est derrière Horrifik ?

Horrifik est sortie de l’imagination de son créateur, Laurent qui souhaitait proposer une toute nouvelle attraction totalement unique qui reprendrait le fonctionnement des maisons hantées et des salles d’escape room et dans laquelle plusieurs personnages interviendraient pendant le jeu pour rendre encore plus immersive l’expérience.

 

Et quand est née votre enseigne ?

L’enseigne Horrifik est née en Octobre 2017, plus précisément pour la soirée d’Halloween. La mise en place de l’attraction a été très longue puisque la « construction » du jeu a duré 1 an. En 2018, nous avons créé 4 nouvelles salles « plus classiques » sous l’enseigne MAZE CORPORATION

Nous connaissions le fonctionnement des escapes games que nous trouvions très intéressant. Nous avions plusieurs espaces libres que nous voulions développer et nous voulions proposer un escape unique qui ne ressemblerait à aucun autre.

En tant que créateur, la conception des énigmes et imaginer l’univers dans lequel les joueurs vont intervenir m’intéresse énormément. Pouvoir surprendre les joueurs, de par les décors, les énigmes, est un challenge qui nous plaît et nous motive.

 

Et avez vous joué beaucoup d’escape game vous -même ?

Pas beaucoup par rapport à des joueurs comme notamment les Potes d’échappement !

 

 

Pour la conception de vos salles, est ce que c’est fait maison ou faites-vous appel à des entreprises extérieures ?

Pour la réalisation des décors, nous avions des idées assez précises que l’entreprise de décoration a assez bien reproduites, nous proposant même des idées complémentaires qui sont venues enrichir les salles.

Pour la création d’Horrifik, nous avons sollicité plusieurs sociétés. Une seule a su relever le défi et a participé à la réalisation des salles. Nous avons pensé et réalisé le labyrinthe de couloirs et donné l’ambiance des salles que nous voulions ainsi que certaines énigmes.

Pour les salles de Maze Corporation, nous avons aussi été très présents car nous savions ce que nous voulions. Les concepteurs ont très bien réussi à mettre en œuvre nos demandes que ce soit pour les décors, les énigmes et la jouabilité des salles.

 

Comment avez vous choisi la thématique si particulière de votre salle ? 

Pour Horrifik, nous avons voulu créer une histoire qui se rapprochait du film « L’île du Dr Moreau » dans lequel ce docteur voulant créer des animaux hybrides à partir d’animaux différents n’a pas hésité à aller plus loin dans sa folie en créant des « monstres » mi-humains, mi-animaux. Nous voulions trouver une histoire dans laquelle des « monstres » pourraient intervenir dans un lieu fermé. L’idée d’utiliser un lugubre savant sans aucune moralité s’est « imposée » à nous. Si au début, les monstres étaient principalement des zombies, nous les avons fait évoluer en d’autres personnages plus « angoissants » pour rendre encore plus « horrifik » l’attraction.

Pour les salles de Maze Corporation, nous voulions proposer des salles s’inspirant de films cinématographiques comme la ligne verte et des salles peu représentées dans la région.

 

Dans Horrifik, les joueurs vont donc être confrontés à des acteurs, quels sont leurs consignes ? Qu’attendent les joueurs dans votre « scary game » ?  

La particularité de l’attraction Horrifik réside dans le fait que les joueurs ne sont pas dans une salle, mais dans un manoir avec des couloirs. Le jeu se déroule aussi bien dans les couloirs que dans les salles. C’est un jeu de progression. De plus, dans Horrifik, les joueurs rentrent en interaction avec plusieurs personnages. Contrairement aux salles classiques, chez nous, il n’y a pas de temps, c’est avant tout une expérience à vivre comme s’amuse à le préciser régulièrement l’hôtesse à l’accueil. Les acteurs ont en effet un rôle important puisqu’ils participent à la dynamique de l’attraction en « jouant » plus ou moins selon les participants.

 

Comme vous proposez un genre très particulier d’escape game où les joueurs sont censés perdre leur sang froid, comment avez vous gérer le tryptique fouille-manipulation-réflexion ?

Avec des couloirs et plusieurs salles, nous ne pouvions pas proposer d’énigmes trop complexes. Nous avons essayé de mixer le tryptique fouille-manipulation-réflexion intégré dans un contexte angoissant. Certains joueurs perdent tous leurs moyens et passent énormément de temps à résoudre les énigmes.

 

Quel est le petit plus de votre enseigne ?

Horrifik n’est pas seulement une salle horreur, c’est devenu une véritable attraction différente des salles d’escape, sur le thème de l’horreur.

 

Auriez vous une anecdote drôle sur l’une de vos salles ? 

Nous en avons plusieurs. Il y a ceux et celles qui se font pipi dessus. Ceux qui ont participé à la construction et qui connaissent les rouages de l’attraction et qui, pourtant, se sont fait de grosse frayeurs. Et puis pour un anniversaire, l’organisatrice nous a demandé « d’aller assez fort » pour effrayer son frère qui avait fait plusieurs salles et parcs sur le thème de l’horreur et qui n’avait peur de rien. En sortant d’Horrifik, il a avoué avoir eu très peur et nous a classé 1er ex-aequo avec un parc d’horreur en Espagne. Un beau compliment et une belle consécration !

 

Il y aura t-il des changements ou des nouveautés prévus en 2019 ?

Nous aimerions créer une nouvelle salle sur le thème de l’horreur chez Maze Corporation. En parallèle, nous sommes en contact avec des foncières pour créer d’autres salles Horrifik.

 

Pour en apprendre un peu plus, nous vous invitons à faire un tour sur le site de Horrifik et voici l’article des Potes d’échappement qui nous racontent leur expérience :