The Game

La Mission Spatiale

date du test juin 2019 | auteur Virginie [ OWAG ]

18
3 à 5
joueurs
25 à 32
/ personne
Moyen
Niveau

Un astéroïde fonce droit sur la Terre ! Il n’est pas très gros, il va tomber dans la mer, ce n’est pas le premier… Il y a de nombreuses raisons de le laisser finir sa trajectoire tranquillement, me direz-vous. Oui, mais non : il va s’écraser à quelques centaines de km de la ville où vit ma famille et des amis chers, créant un joli tsunami qui les submergerait. Alors, ni une, ni deux, on saute dans nos combi-spatiales et on court accomplir la mission de The Game Airspace : rejoindre une de leur station spatiale et la sacrifier en la plaçant sur la trajectoire de l’Astéroïde. Go, go, go !

Les plaisirs et les aléas d’un voyage spatial

Notre chef de mission a pris le temps de nous expliquer via de belles vidéos, plus pimpantes qu’un Powerpoint, quels étaient les tenants et les aboutissants de notre petit tour dans l’espace. Ce voyage cosmique n’était pas sans risque, car nous allions atteindre une station en orbite, dévier sa trajectoire correctement et la quitter dans un délai très court. Et nous n’avons pas évoqué la possibilité de croiser un trou noir… Ce brief passé, il nous quitta confiant pour nous laisser opérer.

A bord, nous avions un bon nombre de manipulations techniques à effectuer, mais pour se faire, nous devions au préalable fouiller l’espace afin de trouver les éléments qui manquaient aux machines. L’équipe scientifique précédente avait certainement beaucoup d’humour, car leurs petites cachettes étaient plutôt inventives. Des objets étaient à portée de main, mais d’autres étaient dissimulés avec beaucoup de soin.

Les manipulations demandaient tantôt des réflexions communes, tantôt des actions à synchroniser. Et cela s’est fait quelques fois dans des conditions plutôt extrêmes. Et oui, même si nous le souhaitions de tout cœur, notre mission ne se déroula pas paisiblement. Les grandes aventures ne se passent jamais comme prévues, c’est bien connu. Nous avons même perdus notre calme (#paniquetotale) à un moment où nous avions à faire un choix très important.

salle avec combinaison de cosmonaute MISSION SPATIALE THE GAME

La déviation de la trajectoire de la station, en elle-même, n’a pas été une mince affaire. Nous avons eu à procéder par étapes en utilisant une technologie de pointe que nous avons dû apprendre à utiliser pour l’occasion. Une méthode s’est alors imposée à nous : procéder à tâtons et l’opération a été gagnante. Mais pour le retour sur Terre, nous avons eu à changer radicalement d’attitude et à agir avec méthode. Ainsi, face à tous ces événements, toutes ces actions menées en si peu de temps, nous sommes arrivés sur Terre, bien heureux et encore tout excités par l’aventure que nous venions de vivre.

Un bel escape game immersif

Ôtez-vous tout de suite d’un doute : « La Station Spatiale » ne contient pas de véritables morceaux de stations spatiales. The Game est réputé pour son avion car les joueurs évoluent dans la carcasse d’un véritable avion ainsi que pour Le Métro qui est composé d’une vraie rame de métro parisien. Pourtant, le décor de sa station est bel et bien factice mais il n’en est pas moins très bien réalisé et très crédible. L’immersion est donc au rendez-vous. Elle est d’ailleurs renforcée par un certain nombre d’effets de surprise qui viennent pimenter le jeu.

The Game a d’ailleurs mis en place un subterfuge scénaristique qui opère au niveau du décor et donne une impression de grandeur. Nous n’avions encore jamais rencontré ce choix très original. Comme décrit plus haut, le jeu est donc très bien dosé entre fouille, manipulation et réflexion. Malgré le cadre « scientifique », vous ne rencontrez pas de calcul ou d’énigme complexe, la réflexion rentre dans un cadre très logique et évident, très concret. Des notices vous permettront également de suivre les étapes à accomplir à chaque phase du jeu.

MISSION SPATIALE THE GAME

The Game a aussi veillé à ce que l’équipe soit souvent obligée de coopérer dans des conditions diverses, dans le but certain de varier les plaisirs. Quelquefois, il sera possible d’opérer en parallèle, mais bien souvent, la synchronisation sera de mise. Ainsi, il est plus qu’important de bien communiquer et d’être très à l’écoute des autres.

Et c’est sans compter sur la gestion du stress qui est une composante importante de ce jeu. Tous ces ingrédients font donc un jeu très dynamique, tous les 4 membres de notre équipe ont tout le temps été bien occupés. Notons qu‘il y a trois fins possibles, il vous faudra donc faire le bon choix au bon moment !

Découvrez davantage The Game

Lien vers interview concepteurs d escape games