Nautilus expédition aronnax
Unleash Escape

Nautilus, l’expédition Aronnax

date du test août 2019 | auteur Alex [ OWAG ]

20
3 à 6
joueurs
24 à 38
/ personne
Moyen
Niveau

Une lettre vous convie à rejoindre un vieil ami qui aurait peut-être trouvé l’emplacement du légendaire Nautilus. La curiosité de l’explorateur envahit votre âme, votre équipe part dans les entrailles d’une étrange machine submersible. Votre briefing de début de jeu ne vous en dira pas plus, car votre véritable mission sera dévoilée durant votre exploration, quand vous serez au cœur de l’action.

Les mystères du narval d’acier

Tout vous sera donc révélé une fois à l’intérieur du Nautilus : les secrets qu’il renferme sont nombreux. Néanmoins, les joueurs découvriront plusieurs moyens qui leur permettront de comprendre comment résoudre ses énigmes. Les indices sont disséminés un peu partout, certains plus subtilement que d’autres : peut-être que vous ne trouverez, ou ne comprendrez pas tous les indices, mais il y en aura toujours au moins un qui vous permettra de comprendre ce que le Nautilus attend de vous. Que vous soyez plus à l’aise avec la lecture, l’abstraction ou l’observation, vous trouverez l’approche la plus adaptée à votre intelligence pour résoudre les énigmes.

En cela, les énigmes sont d’une finesse et d’une cohérence inégalées : elles sont si bien intégrées dans le jeu et les décors, que vous n’aurez pas la sensation de « résoudre » des épreuves. Mais détrompez-vous, elles ne sont pas simplistes pour autant : les salles sont denses et les énigmes nécessitent une bonne intuition. Pourtant la fluidité du jeu est telle que votre évolution dans le jeu est naturelle.

Quand la réalité dépasse la fiction

La première surprise arrive bien assez tôt et les suivantes s’enchaînent dans une tempête de découvertes. L’espace de jeu est grand, mêlant de nombreuses ambiances différentes du velours au métal. Astucieusement, la scénographie des lieux amplifie la sensation d’espace, et empêchera les joueurs de savoir avec certitude quelle prochaine pièce sera à explorer. Jamais un escape game a été aussi peu linéaire : votre parcours pourra être différent de celui d’une autre équipe, pouvant par la même occasion, vous compliquer ou faciliter la tâche.

Aussi, à une différente échelle, chaque objet en votre possession impressionne et force à l’humilité : le Nautilus est donc un véritable bijou digne de sa légende, un exploit technologique que notre imagination ne pouvait pas concevoir. Ces objets, clés ou mécanismes secrets, sont pourtant bien réels et donnent vie à votre environnement comme s’il devenait un personnage à son tour. Rares sont les fois où nous manipulons des objets aussi lourds, solides et beaux à la fois. Certains types de pièces, déjà manipulés dans d’autres escape games, étaient difficiles à déplacer. Quand d’autres escape games les fabriquent en bois, ici vous déplacerez de la fonte, et mon petit gabarit a été pris au dépourvu.

Expédition Aronnax Unleash

En oublier la vie terrestre

La narration est une part extrêmement importante de cet escape game. Rien de plus normal quand son histoire est une adaptation du roman de Jules Verne, « 20 000 lieux sous les Mers ». L’avoir lu n’est pas nécessaire, mais vous passerez à côté d’une reconstitution précise et de nombreux clins d’œil. Tout a été choisi avec soin, chaque détail a été réfléchi en amont pour permettre aux joueurs de vivre l’expérience la plus riche.

Cette fiction vous fera vivre de nombreuses émotions : émerveillement, stress voire frisson. Une histoire complète se déroulera durant votre aventure à l’aide d’éléments trouvés dans le Nautilus ou grâce au game mastering lui-même qui apporte du role play. Cette histoire se mêle aux éventuels indices qui vous seront nécessaires, mais cette aide sera transmise avec discrétion et immersion et ne vous donnera pas la sensation d’être « aidé ». Les équipes ayant travaillé sur cet escape game relèvent avec brio le défi de vous narrer quelques pages d’une fiction dont vous êtes le héros. L’histoire est relativement complexe, mais si malgré tous les efforts apportés ici, quelques éléments de l’histoire vous semble encore troubles, votre maître du jeu prendra plaisir à vous narrer l’histoire et mettre en lumière quelques détails qui vous auraient échappé.

Il était une fois le meilleur escape game…

Nous entendions de si belles éloges sur l’expédition Aronnax que nous avions imaginé que cette salle pouvait « bouger ». N’est-ce pas le propre du Nautilus ? D’être « mobile dans le mobile » ? Il n’en est rien et ce sera peut-être notre seule déception. Ne laissez donc pas chauffer votre imagination, vous risqueriez d’espérer parcourir un escape game irréalisable !

Il est pourtant irréprochable, son concepteur a écrit un scénario rempli d’excellentes idées et s’est fait accompagner de talents. Il a fallu pas moins de 17 mois pour concevoir ce jeu qui ne laisse rien au hasard.

Unleash offre donc 75 minutes d’aventure que vous vivrez dans leur intégralité, il y a peu de chance de sortir en 20 minutes seulement. Et il serait dommage de tenter de battre un record, restez au maximum dans ce sous-marin électrisant. Pour ma part, tout ceci m’a paru trop court, il ne me restait qu’une solution, retourner dans le Nautilus en téléchargeant le soir même l’ebook de 20 000 lieux sous les mers et me laisser emporter dans ses profondeurs.

Découvrez davantage Unleash Escape

Lien vers interview concepteurs d escape games

Découvrez les meilleurs escape games de la région