escape game Metropolitan Hunt
Escape Hunt Paris

Poursuite dans le metropolitain

date du test juin 2019 | auteur Alex [ OWAG ]

15.75
2 à 5
joueurs
24 à 38
/ personne
Moyen
Niveau

Poursuite dans le Métropolitan est un escape game qui existe depuis bien longtemps puisque je l’avais joué pour la première fois en mars 2017. Escape Hunt nous avait confié que la salle a bien changé depuis, il ne m’en fallait pas plus pour me convaincre de la rejouer !

Cette deuxième expérience me permet non seulement de comparer et constater l’évolution d’une même salle au fil du temps, mais aussi de jouer un même scénario dans deux contextes très différents : la première fois en teambuilding compétitif avec des collègues que je connaissais depuis deux semaines (ambiance) et la deuxième fois en simple binôme de choc.

 

Poursuite dans le Metropolitan ?
– ok on la rejoue !

 

Escape Hunt et son hall d’accueil

Ce point n’a que peu changé : nous plongeons directement dans l’univers tamisé à l’inspiration victorienne de Sherlock Holmes. C’est élégant et nous quittons petit à petit le XXIème siècle. Nous espérons presque fumer le cigare avec Sherlock Holmes (et non Benedict qui préfère les patchs à la nicotine ou d’autres substances addictives) en discutant de notre future mission. Notre Sherlock à nous est une maîtresse du jeu, plus jeune et plus dynamique. Ma mémoire me fait défaut, impossible de me souvenir s’il s’agissait de la même gamemaster les deux fois. C’est possible, qu’importe !

Il y a deux ans, lorsque l’un de mes collègues a dit qu’il allait nous « éclater », je me suis jurée de finir avant : chose faite, on a attendu l’autre groupe dix minutes, observant leurs difficultés sur les écrans (oui, on a eu cette chance en terminant plus tôt!). L’avantage, c’est qu’une fois à l’intérieur de l’escape game nous n’entendons pas l’équipe adverse jouer, c’est agréable. Par contre, il paraît que l’autre équipe nous a entendu hurler notre victoire en sortant. Oups.

Escape Hunt propose plutôt une petite boisson et des bonbons à la sortie du jeu, l’occasion de débriefer et de partager cette aventure autour d’un rafraîchissement.

 

Enseigne Escape Hunt paris

Une enquête dans le vieux métro de Paris

N’est-ce pas charmant Watson ? Nous nous acquittons du prix de notre titre de transport, comme bons gentle.wo.men (oui l’écriture inclusive ici n’est pas facile) et nous nous dirigeons vers la station problématique. La reconstitution du métro et de sa gare n’est pas mal, même si la rame de métro semble un peu « posée » ici. En terme de décors, peu d’évolutions ont été remarquées entre les deux sessions. Poursuite dans le Metropolitan reste une salle de cette fameuse « première génération ». Cette salle est toujours agréable à jouer, car certaines idées d’énigmes sont astucieuses et font encore leur petit effet aujourd’hui.

Les énigmes et les manipulations sont en totale osmose avec le scénario et les lieux. Malheureusement, au cours de ces 2 ans, il semblerait que le téléphone se soit lui aussi « modernisé », la faute sûrement à d’indélicates équipes.

 

Un escape game à la fois classique et original

L’intérêt se trouve davantage dans les modifications apportées aux énigmes elles-mêmes. J’ai été déconcertée à plusieurs reprises en cherchant des choses qui n’étaient pas cachées au même endroit. De plus, 70% des énigmes ont clairement été modifiées en deux ans ! L’expérience de « refaire » un escape game est amusante.

La fouille est devenue bien plus difficile et c’est tant mieux ! Sans être impossible, cette dernière se révèle être un jeu agréable, car nous savons ce que nous devons chercher. La seule question qui persiste : où ?

Il y a un peu plus de mécanismes 2.0. et l’un des cadenas est une rencontre totalement inédite pour moi. Même Sherlock Holmes n’avait pas référencé ce cadenas dans sa monographie des cadenas de 1920 ! Diantre, quel ingéniosité qui intrigue ma cadenaphilie. Il parait que ce type de cadenas est d’une sécurité renforcée, impossible à crocheter !

La thématique est bien exploitée, ce qui permet à Escape Hunt de proposer ce jeu qui a presque 4 ans d’ancienneté ! Un bel âge ! Elle pourrait être encore améliorée pour lui donner un aspect moins « première génération » en gravant des indications au lieu de les inscrire au feutre, ce qui permettrait de « fondre » encore plus les énigmes dans le décor. Mais qui sait ? Escape Hunt ne cesse de perfectionner leurs salles !

Découvrez davantage Escape Hunt Paris

Lien vers interview concepteurs d escape games