Escape game [Atlantis] de la licence [Magic Rooms Escape Empire] à Budapest - Photo-montage de la licence montrant un bateau sur une mer-livre, un tonneau et une montre à gousset.
Magic Rooms Escape Empire

Atlantis

date du test 18/11/2018 | auteur L'orga [ Les potes d'echappement ]

14
2 à 8
joueurs
6 à 13€
/ personne

Niveau

Pour une fois nous avons un objectif simple : trouver le trident de Poséidon et le lui rendre. Bon, quelques étapes vont néanmoins être à franchir pour y parvenir.

En plongée

Notre attente est de courte durée, la salle à été rangée en un éclair et déjà prête pour les nouveaux joueurs que nous sommes. Autant sur Hangover, notre game master avait fait court, cette fois c’est du condensé de court…. Il ne reste plus qu’à notre groupe de plonger dans l’antre de Poséidon.

À l’instar des autres salles de la licence, beaucoup de murs sont tagués. Cette fois, à la place d’une vue de Vegas, ce sont des algues et des hippocampes qui peuplent les murs. La qualité des tags est toujours bonne, mais cela laisse encore les murs lisses et sans relief, et sur ce coup là, c’est pas le mobilier qui va combler l’espace.

Cependant, il y a matière à faire. Sur le chemin qui nous amène vers Atlantis, les premières énigmes sont plutôt amusantes et originales.

Devant la porte d’Atlantis

Et quelle porte !

C’est la partie en relief de ce début d’escape game. Tout un mur, superbement agencé et crédible avec au centre la double porte nous dévoilant l’intérieur d’Atlantis. Les énigmes qui l’ouvrent sont également originales mais souffrent de l’âge.

La dernière partie ne dérogera en rien au reste. Des énigmes originales – et même du jamais vu – au service d’assez peu d’éléments et d’énigmes parfois trop capillotractées. Cependant, les efforts pour accentuer l’immersion sont à noter, ainsi que le poids du sceptre de Poséidon…

Le trident étant la clé de la sortie, nous remontons à la surface dans trop de soucis.

L’absence de game master

En sortant, on constate que notre game master a tout simplement disparu. En y regardant de plus près, il fumait tranquillement dehors, alors qu’il était en train de gérer pas moins de 3 salles. Après avoir réussi a récupérer son attention, il se dirige vers nous pour le briefing final imprégné de nicotine.

Nous lui demandons notre timer et, chose étrange, il n’en avait aucune idée… bon en gros, il est sympatoche, il sait gérer et ranger ses salles. Par contre, en ce qui concerne les détails, c’est une autre histoire. En tout cas, nous concernant, il a été plutôt bon et répondant à nos attentes.

Au final, un escape game un peu plus fade et moins immersifs que les autres de la licence. Par contre il se dénote par une originalité des énigmes assez surprenante et amusantes à faire

Découvrez les autres escape games de Magic Rooms Escape Empire