Escape game [Ernestine] de la licence [Escape Yourself, Tours] à Tour - Photo de la demeure d'Ernestine, un manoir bien lugubre.
Escape Yourself Lieusaint

Ernestine

date du test 5/5/2019 | auteur LES POTES D 'ECHAPPEMENT

15
4 à 8
joueurs
22 à 26
/ personne
Difficile
Niveau

Découvrez ce que vous lègue votre grand-tante Ernestine : son magnifique manoir, son mobilier et… son fantôme.

Histoire de famille

Il était une fois, une grand-tante au doux nom d’Ernestine que nous ne connaissions peu, voire pas du tout. Nous venons d’apprendre son décès et que, par un curieux jeu de hasard, nous étions ses seuls héritiers.

Nous nous rendons de ce pas chez Escape Yourself afin d’avoir les clefs de chez elle. Nous allons pouvoir constater par nous même l’état de ce qu’elle nous lègue.

L’accueil chez le notaire est comme d’habitude – oui nous étions venus pour d’autres affaires – puis nous rentrons chez notre [pas si]-défunte tante-[que ça].

Histoire de fantômes

Premier point à noter, nous entrons séparément dans la demeure. Ce sont donc deux groupes qui avancent en parallèle. Nous aurons assez peu besoin de communiquer entre nous, ce qui enlève tout plaisir de jeu en commun. Nous nous sommes rejoins après presque 40 minutes de jeu et du coup, je n’ai pas l’impression d’avoir joué avec mes Potes.

La fouille est – quant à elle – assez vicieuse, voire très vicieuse autant dans sa localisation que dans son concept. En effet, on doit parfois chercher à compter des éléments sans savoir quand s’arrêter… c’est assez déroutant et peu ludique.

En dehors de cela, c’est un escape game très 1.0 avec une grande quantité de cadenas. Les énigmes sont assez claires une fois la fouille passée.

Les décors reflètent assez bien l’ambiance que l’on peut imaginer d’une vieille demeure laissée à l’abandon par une dame âgée : des photos de famille d’un autre temps, un piano désaccordé et des bibelots à ne plus savoir qu’en faire.

Histoire de fouille

C’est donc cette fouille abondante et ce temps passé inutilement à communiquer entre nous qui aura raison de notre chrono. Notre âme appartient désormais aux enfers pour rejoindre notre grand-tante.

Au moins elle n’est plus trop seule.

Au final, ma seule déception résidera dans l’impression de ne pas avoir été avec mes amis pendant une bonne partie de l’heure de jeu. En dehors de cela, les énigmes sont assez simplistes et très code-cadenas une fois la fouille bien réalisée.

Nous sortirons perdants mais nous gagnerons une longue discussion avec notre game master, une véritable passionnée d’escape game avec qui nous allons échanger un long moment avant de rentrer chez nous. Cela fait toujours plaisir ces petits moment en tout cas !

Découvrez davantage Escape Yourself Lieusaint

Lien vers interview concepteurs d escape games