chambre 237 escape gmae The hostel Bordeaux
The Hostel

La Chambre 237

date du test février 2018 | auteur Alex [ OWAG ]

18.75
4 à 8
joueurs
26 à 43
/ personne
Moyen
Niveau

Nous avions réservé la chambre 237 de The Hostel à Talence pour terminer notre séjour en Aquitaine. Si je peux écrire dès à présent cette cursive, c’est que nous sommes sorties vivantes d’un terrible piège. Il y a des invitations qu’il ne faut pas prendre à la légère. Laissez-moi témoigner de cette expérience morbide…

Quand le jeu devient trop réel

The Hostel va bel et bien vous raconter une histoire. Une histoire qui n’appartient qu’à ce sombre lieu. Le Maître d’Hôtel vous laisse entre les mains de son client, mais ne vous en dira pas plus. L’entrée dans le jeu se fait très rapidement. Mais ce n’est pas votre jeu, c’est celui de votre client. Ses règles, son univers, ses décisions. N’espérez pas avoir votre petit briefing de bienvenue et d’introduction. Vous serez rapidement envoyés dans La chambre…

Il faudra les comprendre pour avancer dans cet univers malsain et découvrir certains secrets bien gardés du Client. Ce sera certainement votre carte de sortie…

A ce sujet, les énigmes de la Chambre 237 sont déstabilisantes sur plus d’un point. La salle est vraiment fournie d’éléments de décoration ou d’objets plus ou moins étranges. Il sera parfois plus difficile de trouver l’énigme à résoudre, que sa solution.

N’oubliez pas que vous êtes entre les mains d’un dément : la manière de résoudre certaines énigmes n’est pas classique. Il nous arrivait de foncer dans une direction à cause de réflexes acquis sur les précédentes salles et de faire fausse route. Erreur ! Les énigmes sont ici assez subtiles et très bien écrites.

Tuto les clowns meurtriers

Une immersion frissonnante

Si les salles sont relativement petites, nous avons eu la sensation de nous mouvoir dans un grand espace. La première salle est particulièrement fascinante : ce huis-clos est une véritable fête foraine avec ses manèges, ses jeux et son monde coloré.

Bien que votre hôte ait pour habitude de découper ses clients, vous ne trouverez aucun élément véritablement gore. Quoique… peut-être derrière cette porte ? Enfin, je vous laisse face à votre imagination…

L’équipe de The Hostel accorde une attention particulière à l’immersion de cet escape game. Vous entrez seuls dans l’hôtel, prenez seuls l’ascenseur et arrivez dans un couloir ténébreux. A peine serez-vous en mesure de distinguer la silhouette de votre interlocuteur, poli mais froid. Jamais il ne vous parlera d’ « escape game ». Vous ne jouez pas ici, vous vous offrez au client.

C’est bien ce dernier personnage qui vous parlera durant la session. Une interaction particulière est mise en scène entre le joueur et votre bourreau du jour. Funambule enquêteur, votre réussite ne tient qu’à un fil. Ne plaisantez pas avec ça, votre session pourrait être sacrément réduite, ainsi que votre vie.

Avez-vous prévenu votre mère que vous jouez cet escape game?

De nombreuses salles d’escape games se contentent de juxtaposer des énigmes à résoudre durant une heure, dans une salle vaguement décorée. Soporifique non ?

The Hostel a parfaitement compris ici que le plus important est l’histoire et l’immersion. Chacune de ses épreuves est une partie de l’imaginaire de ce client fou. Rentrez donc dans son palais, l’incarnation de son esprit.

Et sinon le ménage est bien fait dans cet hôtel, je recommande !

Découvrez davantage The Hostel

Lien vers interview concepteurs d escape games

Découvrez les meilleurs escape games de la région