Hint Hunt sous marin 2 escape game
HintHunt

Le sous-marin Torpedo

date du test août 2017 | auteur Alex [ OWAG ]

17
3 à 5
joueurs
22 à 32
/ personne
Moyen
Niveau

Je m’occupais de la maintenance des missiles Torpedo de l’U-53 quand la voix du capitaine Russel brise cette routine des profondeurs. Le radar signale la présence d’un ennemi. Torpedo va pouvoir sortir se rafraîchir dans l’océan !

Notre équipage était réduit : Virginie et moi étions les seules qui puissions armer Torpedo, et lancer le missile. Le compas dans l’œil, nous étudions rapidement la carte maritime, le wikiHow du missile et la vie privée du capitaine (je sais, c’est mal) pour entrer dans la salle des contrôles. 4, 3, 2, 1… LANCEMENT DE TORPEDO !

Torpedo en gif

Notre premier sous-marin : émotion

Le sous-marin de HintHint m’avait véritablement séduite lorsque je l’avais joué : les décors me semblaient très immersifs. De plus, la possibilité de jouer un deuxième scénario dans le même lieu était synonyme de « Gros Fun » pour moi. Ce dernier point est toujours d’actualité : revenir jouer cette salle ne sera pas signe de redondance, vous risquez même d’être surpris par certaines ouvertures.

Néanmoins, deux ans plus tard, je dois avouer que le recul m’impose une certaine honnêteté intellectuelle : j’ai vu d’autres sous-marins, ou vaisseaux futuristes bien plus convainquants et magiques. Nous pourrions reprocher au sous-marin de HintHunt d’être un peu trop cubique même si dans l’ensemble les interfaces que vous allez manipuler sont réalistes.

 

équipe hint hunt torpedo

Un escape game plus simple à jouer

Contrairement à son frère Deep Down, Torpedo est plus facile ( 60% de réussite contre 30). Pourtant, les énigmes restent assez amusantes avec beaucoup de manipulation et de bon sens. Il y a un peu plus de codes à découvrir que durant le scénario Deep Down, mais toujours aucun cadenas. Ces énigmes nous plongent parfaitement dans les abîmes de l’univers du sous-marin car, pour les résoudre, il faudra comprendre comment manipuler le fameux sous-marin.

L’histoire est totalement différente de Deep Down. Durant les instructions, j’ai d’abord été dérangée pas l’idée de détruire un autre bateau (tu sais je suis hippie sur les bords) mais bon… le chrono et tout et tout, tu fais c’qu’on te dis et c’est tout (#onvatouslesbuter). Et revenir dans la même salle pour une autre mission apportait une excellente continuité scénaristique du précédent scénario.

Le sous-Marin Tordedo : une ogive de bon temps !

Nous avons eu la chance de participer à ce nouveau scénario avec le même game master que la dernière fois, Charlie. C’est un peu comme retrouver son équipage. Le brief a été donc été court et totalement adapté à notre retour.

Encore une fois, notre maître du jeu a fait preuve de sérieux en retournant dans la salle avec nous pour nous expliquer chaque fois les instants de difficulté et de grâce (parfois on est bon, oui, oui), le tout saupoudré d’anecdotes d’autres équipes. On aimerait presque rester prendre le café dedans.

J’attendais un peu au tournant cette seconde session : c’est pourtant un sans-faute. On s’est amusé, on a véritablement été stimulé par ce nouveau scénario et ses surprises. De plus, nous avons eu la chance de le faire à deux, c’est idéal pour profiter de la salle. Je pense qu’une équipe trop nombreuse risque par contre de se gêner. N’hésitez pas à y aller à 3 ou 4 pour vous pouvoir rester actif durant l’heure !

Découvrez davantage HintHunt

Lien vers interview concepteurs d escape games