Escape Game à Immersia

Immersia : Le temple perdu de Cthulhu

Cthulhu est à la fois une figure mythologique que de nombreux joueurs vénèrent et qui a trouvé un support incontournable dans les jeux de plateau, et un personnage que beaucoup ne connaisse pas du tout. C’est tout simplement avec une joie immense que nous avions accueilli la nouvelle d’un escape game sur le thème de Cthulhu. La salle est-elle à la hauteur de nos attentes?

 

 

Une exploration lambda

On se le cache pas, on adore la mythologie de Lovecraft, avec une large préférence pour Le cauchemar d’Innsmouth. Forcément, l’Appel de l’Immersia a été très fort, nos songes nous perturbaient depuis quelque temps : nous voyions des tentacules, une écriture cunéiforme inconnue… Je crois que Cthulhu pourrait bien se réveiller #pirequelerechauffementclimatique.

C’est terriblement ambitieux de s’attaquer à une œuvre aussi dingue que celle de Cthulhu. Toute la mythologie est cohérente et raconte un univers entier qui dépasse largement notre galaxie. Immersia s’appuie sur une base de l’histoire pour le brief et sur quelques clins d’œil posés ici et là dans les salles. Malheureusement, cet Escape Game était franchement mignon à côté de l’ambiance ultra oppressante née des livres. Nous avons eu la sensation que l’histoire n’a pas été exploitée jusqu’au bout.

Le brief de départ nous encourageait à empêcher le réveil de Cthulhu, pourtant, on a eu l’impression que l’Escape Game nous pousse à faire strictement l’opposé. Si ce changement est assumé, il n’est en revanche pas expliqué durant le jeu.

escape game immersia cthulhu
 

On se bouscule entre deux énigmes

Passons, tout le monde ne connaît pas la mythologie de Cthulhu. Je sais que la quasi majorité des joueurs va adorer malgré tout l’histoire déployée par cette salle. Quid des énigmes et des décors?

Les énigmes sont un peu longues à résoudre, avec une pointe de difficulté car rien ne nous guide vers la logique attendue. Il faudra faire preuve une grande gymnastique intellectuelle pour trouver la solution. Néanmoins, les énigmes sont en lien direct avec le scénario (Ouf! Aucun Sudoku n’est apparu entre deux lianes). Pour résumer, peu d’énigmes ce qui est compensé par un certain niveau de difficulté.

Quant aux décors, ils peuvent paraître réalistes en premier abord. Un certain effort a été apporté pour reconstituer la jungle et d’autres pièces importantes. Mais le réalisme ne situe pas jusqu’aux détails. Un bout de plante en plastique s’est décroché durant le jeu (et je n’ai pas utilisé la force, je jure!), le temple est franchement rectangulaire et à aucun moment nous avons la sensation de parcourir de la roche.

Nous n’étions pourtant que 4 joueurs, mais j’ai piétiné un bon nombre de fois mes collègues explorateurs. Les salles sont à mon sens un peu trop petites pour les équipes comportant plus de 3 joueurs.

Le temple perdu de Cthulhu
 

Immersia est une enseigne prometteuse

Heureusement que l’accueil est top. Notre Game Master était souriante, vraiment très drôle et d’un dynamisme impressionnant. Sentir que son « gardien » est aussi investi est motivant pour une session.

On sent que l’équipe qui se trouve derrière Le temple perdu de Cthulhu ainsi que des autres salles d’Immersia est très investie. Leurs thèmes se démarquent des autres histoires : ici Cthulhu est un sujet original dans l’univers des escapes games et leur seconde salle « Mission Elvovis » s’articule autour des 5 sens. On ne peut que féliciter leur originalité !