Portrait de Tesla de la salle d escape game
Get Out ! Orléans

L’atelier Tesla

date du test mai 2019 | auteur Alex [ OWAG ]

15.8
3 à 6
joueurs
22 à 26
/ personne
Facile
Niveau

Si Tesla évoque pour vous une marque de voiture, alors il est grand temps de faire un tour dans cet escape game pour découvrir davantage l’univers qui tourne autour de ce grand inventeur, un « ingénieur créatif ». Au tout début du 20ème siècle Nikola Tesla signe de nombreuses découvertes qui permettent entre autres la distribution du courant dans les foyers, notamment lorsqu’il travaillait comme ingénieur chez Edison. Mais ce dernier n’était pas la personne la plus honnête. L’escape game de Get Out, L’Atelier Tesla, rebondit justement sur cet aspect là !

Vous allez travailler pour le compte d’Edison (ce qui en soit me chagrine profondément puisque j’ai une affection particulière pour Tesla) et voler les plans de la prochaine invention de l’ingénieur serbe. Mais Tesla était aussi connu pour ses mises en scène particulières, sa folie aurait-elle imprégnée aussi son atelier ?

Un décor qui vous fera pénétrer dans une folie électrique

Les débuts de votre jeu sauront répondre à l’idée que vous pouvez avoir d’un atelier d’un inventeur : par exemple avec des tableaux et des machines qui arrivent d’une autre époque. C’est assez classique, mais cela fonctionne toujours assez bien. L’exposition des énigmes est donc assez claire, le décor ne nous trouble pas et l’avancée dans le jeu se fait de manière très fluide grâce à cet escape game bien balisé.

Les salles suivantes seront un peu plus extravagantes, offrant une certain point de vue sur l’excentricité de Nikola Tesla, mais elle restent tout de même assez simples. Vous n’y trouverez pas d’objets à foison, ou de décorations qui auraient pu perturber votre investigation. Un grand avantage pour les joueurs qui cherchent l’efficacité, un petit défaut pour les aventuriers en quête d’exploration et d’immersion folle.

Accesoire de la salle d'escape game Tesla

Un jeu très continu

Les énigmes sont relativement linéaires et faciles. Aucun défi ne sera véritablement bloquant si vous observez correctement votre environnement de jeu et si vous ne cherchez pas trop compliqué. En effet, les énigmes sont souvent basiques, trop peut-être : il n’est pas nécessaire de faire preuve de beaucoup de logique.

On regrette peut-être l’absence de manipulation qui aurait pu nous mettre dans la peau de cet inventeur. Les machines sont belles et attirantes : malheureusement nous n’en utiliserons aucune. Vous pourrez plutôt observer ces objets qui stimuleront votre imaginaire mais qui resteront derrière leur vitrine et hors-jeu. Une point de frustration titille mon énergie de joueuse !

Get Out ! une machine bien rodée

La franchise Get Out ! déploie ses scénarios dans plusieurs villes de France. Forts de leur expérience, les rouages sont bien huilés, de l’accueil professionnel aux parcours des joueurs. Votre entrée dans les lieux se fera via le 221B Baker Street (oui cette rue semble exister à Orléans) et vous poserez pour la photo finale costumés à la Sherlock Holmes et non selon le thème de votre aventure.

La petite originalité est que vous allez pouvoir résoudre un certain nombre d’énigmes avant votre aventure pour espérer gagner un indice supplémentaire dans la salle. Et si vous finissez avant 50 minutes vous repartirez avec quelques goodies brandés Get Out !.

Découvrez davantage Get Out ! Orléans

Lien vers interview concepteurs d escape games

Découvrez les meilleurs escape games de la région