Loft 13 Escape Game Phobia
Phobia

Loft 13

date du test octobre 2017 | auteur Alex [ OWAG ]

18.3
1 à 2
joueurs
35 à 70
/ personne
Moyen
Niveau

L’agence immobilière Claustrophobia est bien étrange: le Loft qui nous plaît doit se visiter sans eux. Nous poussons donc la porte de ce petit studio, on apprécie la surface, l’agencement, le mobilier et la présence de l’esprit d’une femme sacrifiée lors d’un rituel satani… Ho wait ! Quoi???

Ce qui est certain, c’est qu’on n’a aucune envie de louer ce p***ain d’appart. Que ce soit clair pour tout le monde: NON je n’ai pas envie d’aller chercher un cœur tout chaud et terminer un immonde rituel. En fait, tu sais quoi, j’ai pas envie d’être là.

On peut sortir madame la game master?

Sacrifice

Oh oui du morbide !

Mes principes m’obligent à être honnête avec vous: le petit studio est moche et ça ne vaut pas le coup de le louer.

Par contre Satan a de grands talents de décorateurs. Un goût pour le morbide et une influence nette de l’école Blanck And Blood de Genève permettent de plonger les joueurs dans cet affreux tableau. Pas de couleurs Taupe ou Gris anthracite, mais un design ténébreux aux touches organiques. La lumière, quand il y en a, sublime affreusement l’antre démoniaque.

owag dans le loft

Un escape game facile mais bien flippant

Claustrophobia se vante (et à juste titre) de refuser au maximum les cadenas. Le Loft respecte cette tradition ancestrale et vous offre des mécanismes à couper le souffle: réaliste, impressionnant, originaux. Bref: waouh.

Nos petits cerveaux apeurés n’ont pas été brillants durant cette session. Ceux qui ont testé Lost Asylum en témoigneront aussi : la peur parasite les connexions synaptiques de vos petits neurones.
« Alors si ce symbole signifie ‘diable’ alors le schéma… ah putain!! c’est quoi ce bruit!??! *silence* … où en étais-je… donc le symbole…lequel déjà…  »

En réalité, vous aurez honte en sortant. Les énigmes sont simples… si faciles pourtant… peu de puzzles mais vous êtes si faibles et idiots humains ! Vous mourrez dans ce Loft MOUHAHAHAHA.

Les voix de Satan sont pénétrables à vos risques et périls.

Des surprises au cours de l’aventure

Un sans-faute. Virginie, ayant fait une réservation surprise, je suis arrivée sur place en ne connaissant absolument rien de la salle. Le briefing de départ décrit simplement une recherche d’appartement, mais finalement nous entrons dans la pièce sans rien connaître de la mission:

L’agent immobilier: « Vous avez 60 minutes pour visiter les 17m², ça devrait être suffisant…
– Heu oui… c’est large… »

Heureusement qu’un événement impromptu transforme notre visite du dimanche en « pire moment de la vie forever ». A partir de là on a regretté notre propre naissance. Le scénario dévoile alors de nombreux éléments tout au long de l’heure ne cessant de nous surprendre et de défier nos nerfs.

Le Loft : votre appartement sera votre tombe

Le froid, les ténèbres et les profondes vibrations ne pouvaient satisfaire Claustrophobia. Il fallait plus, des larmes, de vraies larmes, peut-être du sang…? La Game Master se chargera d’extraire vos fluides pour la pire heure de votre semaine. Ses multiples visages sont un élément charnière dans cette histoire. Sa sombre présence rythme l’évolution des joueurs et les piège dans son univers. Tout ceci est-il vraiment fiction? Je n’en suis plus si certaine.

Peut-être vous aidera-t-elle à avancer… Ses indices sont parfois un peu trop explicites. Mais peut-être que cela reste nécessaire: trop d’équipes sont restées coincées dans l’Antre.

Le Loft est davantage une expérience avec vous-même qu’un simple escape game, et est un artifice d’originalité : elle ne peut se jouer qu’en solo ou en duo, les mécanismes sont surprenants, l’immersion est absolue. Cette salle est un challenge contre vous-même, contre vos pires cauchemars.

Découvrez davantage Phobia

Lien vers interview concepteurs d escape games