PROTOCOLE HAWAI PRIZONERS ESCAPE GAME
Prizoners

Protocole Hawaï

date du test juin 2018 | auteur Virginie [ OWAG ]

16.5
4 à 5
joueurs
26 à 33
/ personne
Moyen
Niveau

Que vous soyez James Bond 007 ou plutôt SAS (on ne juge pas, hein), Protocole Hawaï est fait pour vous. Imaginez : un agent vous donne rendez vous sur une place parisienne des plus clichées pour vous délivrer une mallette et bien sûr une mission. Séduisant, non ?

 

 

Pas de prison, mais une mission !

Prizoners a misé bien haut avec cette… salle ? Non, disons plutôt cette aventure qui commence donc par trouver la salle. Nous avons là une ouverture de jeu très originale et Opération Hawaï le sera tout au long de l’heure. Le gros point fort de cet escape game est donc l’immersion, mastering compris.

Agents des plus néophytes, nous avons mis un temps fou à trouver le lieu où nous rendre, pour un simple problème de fouille pas assez poussée. Bravo Charlie… Dans cette première partie de jeu, nous étions d’ailleurs trop éloignées du game master pour qu’il puisse nous venir éventuellement en aide. Le moyen de communication mit à notre disposition ne portait pas aussi loin. C’est dommage, nous avons perdu beaucoup de temps. Mais, une fois dans la deuxième partie de jeu, une bonne accélération de rythme nous a permis de rattraper le temps perdu et d’accomplir notre mission avant la fin du chrono.

Nous avons été surprises par le niveau difficile (4 sur 5 étoiles) indiqué par Prizoners. Avec une fouille intelligente et une bonne dose d’imagination, vous saurez accomplir votre tâche dans les temps, surtout avec une équipe de 4 à 5 personnes. La dernière partie de l’intrigue, autre originalité de cette aventure, vous amènera à un type de manipulation que nous ne rencontrons pas souvent, qui demande concentration et minutie. Il a d’ailleurs provoqué chez l’un des membres de notre équipe un flash-back lycée, pas si nostalgique que ça, mais comme dans tout escape game, ceci ne nécessite ni connaissance ni savoir particulier.

 

Protocole Hawai Prisoners
 

Il suffit de suivre le protocole

Nous adorons être les héroïnes d’un scénario (sauf lorsqu’il s’agit de sauver le monde bien sûr) et nous avons été ravies de nous sentir actrices d’une histoire digne d’une séquence de film, l’espace d’une petite heure. Tout est bien pensé pour l’immersion de Protocole HawaÏ.

Comme dans la vraie vie d’un agent secret (#dans_mon_imaginaire), nous avons rencontré une bonne dose de manipulation plutôt atypique et tout à fait justifiée, et très peu de cadenas. Les caméras sont discrètes, les écrans absents, il n’y a pas de moyen de connaître son temps si ce n’est en le demandant si besoin au game master.

 

Les actus de Prizoners

Enseigne nationale, Prizoners compte à ce jour 9 escape games en France, les thématiques des salles sont reliées à l’histoire de chaque ville. En ce moment et jusqu’au 14 juillet 2018, le centre Prizoners Paris lance la PRIZONERS CUP. Pour l’occasion de nouvelles énigmes ont été écrites pour rendre le challenge plus intéressant. Si la compétition vous tente et si vous êtes d’attaque pour représenter Prizoners au championnat international d’escape game en Bulgarie (à gagner, un séjour de 4 jours pour 3 à Sofia avec vols, hôtel, transports et restauration inclus), constituez dès maintenant votre équipe de 2 à 3 personnes et réservez vos billets sur le site de Prizoners.

 

 

Découvrez davantage Prizoners

Lien vers interview concepteurs d escape games