Escape game [Secret Surgery] de la licence [Scavenger] à Budapest - Photo d'une paillasse de laboratoire avec un ordinateur et des flacons en fond et au premier plan une paire de lunettes et un stéthoscope.
Scavenger

Secret Surgery

date du test 18/11/2018 | auteur L'orga [ Les potes d'echappement ]

10
2 à 6
joueurs
8 à 12€
/ personne
Facile
Niveau

Un docteur fou, un laboratoire avec plein de secrets, un virus qui va anéantir l’humanité tout entière. À partir de là, tout est dit ! Alors, à nos éprouvettes et que l’aventure commence.

Escape game chez Scavenger à Budapest, scénario Secret Surgery - Dessin en couleur de matériel d'analyse médicale dont au centre un cerveau baigné dans un liquide bleu.

Une enseigne que nous n’avions pas testé

À nouveau, malgré l’attrait graphique pour le site de la licence, j’ai préféré ne tenter qu’un seul scénario chez Scavenger. D’une part, l’histoire me donnera raison d’avoir procédé ainsi et d’autre part, leurs horaires ne me permettaient pas d’optimiser le temps entre les escapes. En plus, le quartier fourmille de licences, alors faisons jouer la concurrence !

L’accueil est vraiment minimaliste, « bonjour, asseyez vous», « je suis à vous dans quelques instants ». J’explique les règles sans trop m’intéresser à quel type de joueur j’ai en face de moi… Bref, irréprochable sur la forme, la recette est appliquée. Cependant, sur le fond, il nous a manqué ce petit truc plus humain qui fait qu’on apprécie un game master. Ah non, c’est vrai qu’on a abusé un peu en demandant un café (en le payant). Ça lui a quand même donné du travail supplémentaire…

La particularité de l’escape game, c’est qu’il y a un test avant même de rentrer dedans, en présence du game master. Une fois nos preuves faites, nous pouvons donc rentrer dans le laboratoire.

Un escape game que nous avons oublié

Dans la première salle de l’escape game, on y constate que c’est plutôt 1.0 (code-cadenas). Les codes sont assez flagrants et on y devine assez rapidement que tout dans le décor appartient aux énigmes. Rien n’a été mis dans l’escape game pour l’immersion des joueurs, tout a un sens et ce sera à nous de le découvrir et deviner.

Du coup, à des énigmes sobres – parfois même peu claires – s’ajoute une immersion quasi inexistante. Alors oui, je suis dur en écrivant ces mots car l’ensemble est cohérent, même crédible. Pourtant, il manquait ce truc en plus qui nous faisait croire qu’on était dans un vrai laboratoire et pas dans une salle reconstituée.

Le mastering sera néanmoins efficace et répondra à nos nombreuses questions (oui parfois, on a séché). Il suivait bien ce que l’on faisait et était à notre écoute. Pour le reste, nous sommes donc sortis de l’escape mais à l’heure où j’écris ces lignes, je ne me souviens plus vraiment quel était le but. Quand, peu de temps après la séance, personne dans le groupe ne se souvient du pitch… c’est que quelque chose n’a pas fonctionné dans la mécanique du jeu.

Devant si peu de souvenirs de ce moment, je crois que je n’ai pas grand-chose à rajouter. Sinon qu’au final, cet escape game est un basique, sûrement très bien pour appréhender les mécanismes. Bien qu’il y ait une grande quantité d’énigmes, elles ne sont cependant pas toujours limpides à comprendre. Du coup, je ne le conseillerais même pas à des débutants.

Découvrez les meilleurs escape games de la région