Escape game [Vaudou] de la licence [Escape Yourself] à Mulsanne - Illustration d'un bayou.
Escape Yourself Mulsanne

Vaudou

date du test 10/5/2019 | auteur L'orga [ LES POTES D 'ECHAPPEMENT ]

17.5
2 à 6
joueurs
18 à 30€
/ personne
Difficile
Niveau

La lecture de votre avenir dans la cabane de Mama Lucita vous en coûtera bien plus que prévu. Une fois par mois, cette sorcière doit faire une offrande au Baron Samedi. Cette fois, c’est l’âme de l’un des vôtres qui est en jeu. Retrouvez rapidement la poupée vaudou qui la contient avant que le baron Samedi ne vienne la chercher.

World Wide Tour

J’ai parfois l’impression de faire une tournée mondiale. Elle aurait comme slogan : après Paris, Londres, Bruxelles et Budapest, retrouvez les potes d’échappement au Mans !!! (Oui, bon, c’est une capitale comme une autre…)

Nous sommes donc bien perdus au fin fond de la Sarthe mais plus précisément chez Escape Yourself à Mulsanne. Nous sommes accueillis par Toni et Lolita – gérants des lieux – aux parcours professionnels des plus atypiques.

Mais une chose est certaine à leur contact, nous comprenons que nous sommes face à des passionnés, autant au niveau du jeu que de la création d’escape game. Et puisqu’on en parle, rentrons dans le vif du sujet dès à présent ! Nous allons tester une de leurs créations : Vaudou.

À la recherche de l’âme perdue

Après pas mal d’échanges, l’ambiance cool et décontractée disparaît en un instant. Un gigantesque et froid silence pesant s’abat sur nous. C’est un changement d’atmosphère radical, on n’ose même plus respirer. Vous vous souvenez d’une discussion entre Frodon et Gandalf dans le Seigneur des anneaux ; ce moment où ce dernier passe de vieillard encapuchonné à Istari imposant… Toni nous en a livré son interprétation !

Enfin, notre game master prend la parole. Je ressens le même sentiment qu’être autour d’un feu de camp sur la plage et qu’un ami colle sa lampe sous son menton pour nous raconter une histoire… effrayante ! À cet instant, après juste quelques mots, Toni sait nous captiver et créer l’ambiance.

Une fois remis de ce changement d’ambiance, nous partons enfin à la recherche de l’âme de notre ami. Il n’est plus que l’ombre de lui-même depuis que Mama Lucita la lui a volé. Nous embarquons donc en direction de ce qui peut s’apparenter à la « Louisanne » (un mélange de Louisiane à Mulsanne).

Une fois arrivés nous remarquons d’emblée des décors étonnements crédibles. La case de la Mama vaudou semble tout droit sortie d’un film et les énigmes commencent. Il y a pas mal d’éléments de fouilles et d’observation. Seules dénoterons quelques incohérences discrètes mais assez pesantes quand on y repense.

Mais cela n’empêchera en rien de poursuivre notre aventure, la recherche de la poupée se poursuit dans la cabane jusqu’à l’apothéose graphique de cet escape game. Une idée originale et efficace clos cette aventure que nous échouerons à quelques minutes de la fin.

La poupée introuvée

Nous avons donc abandonné notre ami, mais nous sortons des étoiles pleins les yeux. La réalisation est très propre et crédible, l’invitation au voyage est bien là. On y pardonnera très rapidement les petites erreurs d’énigmes floues au profit d’un souvenir escape game réussi et captivant.

Devant si peu de fausses notes, nous sommes ravis de notre première expérience chez Escape Yourself et nous nous préparons à la suite : Le dragon de Jade.

Au final, un escape game imaginatif, original et plein de mini-surprises qui sont un véritable régal à vivre, le tout dans une atmosphère intrigante : bref, un plaisir !

Découvrez davantage Escape Yourself Mulsanne

Lien vers interview concepteurs d escape games