Nautilus un escape game en VR
Esc-Ape

Nautilus : l’ultime secret du capitaine

auteur Alex [ OWAG ]

14.5
2 à 4
joueurs
25 €
à partir de
Facile
Niveau

Le Nautilus apparaît comme le Graal de tous les explorateurs marins. Et si vous faîtes parti de l’un d’eux, « Nautilus : l’ultime secret du capitaine » pourra assouvir vos désirs dans cet escape game 100% en réalité virtuelle (VR).

Notre avis est relativement mitigé concernant cette aventure en VR quand nous repensons aux précédentes expériences que nous avons eues. Je pense que le jeu est excellent, malheureusement celui-ci semble avoir été mal calibré lorsque nous l’avions joué à Esc-Ape. Nous en reparlerons plus bas.

Un univers dans les entrailles des océans

Cet escape game en VR rempli correctement sa mission en vous propulsant littéralement 20 000 lieux sous les mers dans cet univers imaginaire, à la fois steampunk, futuriste, irréelle. Donc oui, vous aurez la chance d’admirer le mécanisme ingénieux du Nautilus, fait de ses entrailles de fer et de cuivre, mais aussi d’être fasciné par cette lumière des profondeurs, si particulière qui a fait le bonheur d’Aronnax dans le célèbre roman.

Les graphismes sont ainsi magnifiques et proposent une belle interprétation du roman. Pour ceux qui ne le connaissent pas, pas d’inquiétude, le voyage sera tout aussi incroyable.

Avant de plonger, enfilez vos combi !

Bien évidemment, votre « combinaison » sera ici un casque en VR et de manette. Mais votre look dans le jeu sera tellement « triton ranger force rouge » ! Revêtu de votre VR pack sur vos épaules, vous aurez donc bien l’impression d’avoir une combinaison aquatique durant le jeu.

Quelques points techniques au final ont gâché notre expérience. Le jeu était terriblement mal calibré : pour la première fois j’ai eu mal au cœur durant le jeu (ce n’est pas faute d’avoir testé de nombreux jeux et autres expériences en VR). Aussi, les distances entre les joueurs était mal prises en compte : je me suis cognée un nombre incalculable de fois contre ma partenaire. Et enfin, nous nous sommes retrouvées coincées dans le noir plusieurs longues secondes, et ceci ne faisait pas parti du jeu.

La technique doit être parfaite pour pouvoir sublimer un jeu, malheureusement nous n’avons pas eu la chance de vivre une expérience optimum ce jour-là.

Nautilus un escape game en VR

Un escape game VR se fait toujours avec peu d’énigmes

Mais changez moi ça ! Ah ! Nous rêvons d’un escape game en réalité virtuelle qui nous permette de véritablement nous creuser les méninges. Ici, tout comme l’aventure Eclipse, les énigmes sont en très petits nombres et d’une facilité déconcertante. L’intérêt principal est plutôt l’exploration des lieux.

Et en ce point, vous vivrez une aventure plutôt intense : découverte du submersible, manipulation des mécanismes, et surtout un grand final explosif. Le scénario du jeu a bien été travaillé pour nous emporter dans ce climat assez marquant. Cela dit, nous avons eu un peu de mal à comprendre ce qu’il fallait faire : les actions attendues nous semblaient parfois un peu confuses.

Le point fort de cet escape game est l’aventure qu’elle propose, une exploration originale. « Nautilus : l’ultime secret du capitaine » est diffusé dans plusieurs villes, notre expérience ne reflète évidemment pas celle que vous pourrez retrouver dans d’autres lieux de France. Et si vous êtes plutôt friand d’escape games sans casque VR, on ne peut que vous conseiller l’excellent Nautilus : Expédition Aronnax chez Unleash à Paris.

Découvrez nos derniers tests de jeux en VR